Groupe PHP

×

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home3/assobaca/public_html/dev/includes/menu.inc).

La société des plantations du Haut Penja (PHP) gère une surface en production de près de 3 000 hectares pour une production annuelle d’environ 120 000 tonnes .
Formée par fusion / rachat des sociétés SPNP (Société des Plantations Nouvelles du Penja), de la SBM (Société des bananeraies de la M’Bomé) et de la PHP (Plantation du Haut Penja). Elles sont situées en zone francophone. Elles fournissent environ 45 % de la production camerounaise. Financièrement, elle est rattachée à la Compagnie Fruitière.
La Compagnie Fruitière est implantée au Cameroun depuis les années 1983/84. Elle occupe une place non négligeable sur le marché européen. Elle s’est liée au groupe DOLE pour pouvoir rester dans la course. En tant que société française, elle est historiquement avantagée par la situation pour conclure des accords avec les producteurs africains (Cameroun et Côte d'Ivoire).
La société est aussi fortement présente en Côte d’Ivoire (bananes et ananas), ce qui lui permet d’avoir une force de négociation importante pour ce qui est du transport. La Compagnie fruitière dispose de sa propre compagnie de transport reefer : Africa Express Line (AEL).
Il est à constater une forte variation des rendements due notamment aux accidents et aux aléas climatiques (voir Fig. 6). Le rendement exceptionnel de 2003 est lié à la replantation conduite en 2002 (double production sur certaines parcelles).
L’irrigation sur frondaison concerne encore environ 1 100 ha. Les terrains accidentés limitent la réalisation de cable-way et les terrains accidentés rendent difficile l’implantation de haubanage aérien. La réalisation de plantation d’ananas dans les jachères pour « casser » le cycle parasitaire a été introduite 2002. Les effets bénéfiques commencent à se faire sentir
Dans son plan à moyen terme (2008-2012), PHP envisage d’étendre ses surfaces d’environ 1 500 ha (sous réserve de l’obtention d’un titre foncier). L’amélioration des performances techniques passe par une amélioration de l’irrigation (irrigation sous frondaison, mise en place de moteurs électriques pour le pompage) et du drainage. Le coût estimatif de ce plan est de 19 milliards de francs CFA. Il devrait conduire à une amélioration de la compétitivité grâce notamment à une augmentation des rendements (objectif 50 t/ha) et des quantités produites (environ 170 000 tonnes).

 

BP 05 Nyombé / BP 1360 Douala

Tél : (237) 342 47 56 / 342 88 01

Fax : (237) 343 20 07

E-mail : php@phpcam.com

Représentation Marseille

33, boulevard Fernand de Lesseps

BP 354 - 13309 Marseille Cedex 14

Tél : (33) 4 91 10 17 10

Fax : (33) 4 91 10 17 00